ChumA

Daniel Zea

ChumA
© Pablo Fernandez
1 mai 2024, 20h
Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

Concert d’ouverture

Pour l’ouverture du festival, le NEC propose un concert électrique et vivant, aux multiples portes d’accès. Pour ChumA, un ordinateur principal contrôle la synchronisation des interfaces des instrumentistes et génère des partitions en temps réel. Pocket Enemy nous parle de l’anesthésie du cerveau provoquée par les écrans et leurs bips. Et enfin, Henry in the sky with diamonds questionnera la perception du temps sous l’influence de stupéfiants. Invitée par Daniel Zea, l’artiste Réka Csiszér complète ce pro- gramme avec une nouvelle œuvre commandée spécialement par le festival et le NEC. Chanteuse, musicienne et compositrice active dans de nombreux projets multidisciplinaires, elle crée des œuvres conceptuelles et audiovisuelles inspirées par la science-fiction et l’expérimentation d’avant-garde. Ses compositions combinent des éléments de bande sonore, de musique expérimentale, d’avant-pop, de musique cosmique, d’ambiance, d’art classique et radiophonique.

NOUVEL ENSEMBLE CONTEMPORAIN

NICOLAS FARINE, DIRECTION

RÉKA CSISZÉR, SOLISTE ET COMPOSITRICE INVITÉE

HENRY IN THE SKY WITH DIAMONDS


POCKET ENEMY (ENEMIGO DE BOLSILLO)
ŒUVRE EN CRÉATION

Daniel Zea, voix, flûte, hautbois, clarinette, violon, alto, violoncelle et percussion 2014, 8’


Daniel Zea, Grand ensemble et électronique 2017, 27’


Réka Csiszér, voix, synthétiseurs, et petit ensemble instrumental 2024, 15’ CHUMA Daniel Zea, Grand ensemble, électronique et générateur de partitions en temps réel 2022, 35’

Plus d’infos

en partenariat avec

Centre de culture ABC

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.